C’est un pavé dans la mare qu’a jeté ce matin le ministre du commerce qui invite tout simplement la Banque d’Algérie à réfléchir à une dévaluation du dinar.

Le décalage entre le taux de change officiel et le taux de change parallèle fait que l’État « subventionne indirectement les importations », a déclaré ce dimanche 28 janvier Mohamed Benmeradi, ministre du Commerce à la radio nationale

Advertisement

« Le dinar est probablement surcoté sur la place officielle et son véritable niveau est probablement plus proche de celui du marché parallèle », a affirmé le ministre du Commerce, pour qui, « il faudrait que l’institution d’émission, qui gère la parité du dinar travaille davantage à ce que les deux taux se rapprochent ».

En plus du dinar surcoté, qui, selon le ministre du Commerce augmente la facture des importations, l’État subit les pertes infligées par la surfacturation, qui « existe incontestablement », selon M. Benmeradi.

Le ministère du commerce défend le bilan des licences d’importation

Le ministre a défendu par ailleurs son bilan en estimant que « grâce au système des licences, la facture des importations a connu une baisse de 9% en 2016 et une baisse de 4% fin 2017, ce recul moins important des importations en 2017 est dû, selon le ministre, à l’augmentation des importations de biens alimentaires et de produits pétroliers, qui ont fait que la diminution des importations n’a été que de 1,2 milliard de dollars en 2017 ».
Les produits les plus importés, et qui, ensemble, représentent environ 40% des importations algériennes en 2017, sont, selon M. Benmeradi, les biens alimentaires (9,4 milliards de dollars en 2017), les produits pétroliers (2 milliards de dollars), l’acier (3 milliards de dollars), les médicaments (2 milliards de dollars) et les véhicules SKD et CKD (1,6 milliard de dollars). « Il faut s’attendre à ce que les années prochaines, avec la montée en cadence des usines, le montant des importations de véhicules en CKD et SKD passe à 2, voire 3 milliards de dollars», a expliqué M. Benmeradi.

Yazid Taleb