Les algériens de l’étranger pourront, dès ce jeudi 1er février, souscrire à un logement de type LPP (Logement promotionnel public).

C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui dans un communiqué l’Entreprise nationale de la promotion immobilière (ENPI) qui gère cette formule de logement destinés en Algérie pour ceux ayant un salaire de plus de 108 000 dinars (6 fois le SNMG).

Advertisement

Les inscriptions des demandeurs émigrés se feront sur le site Internet de cette société (www.enpilpp.dz). Ceux-là devront par la suite constituer un dossier comprenant un formulaire à remplir téléchargeable sur le même site et une déclaration sur l’honneur attestant que le demandeur ou son conjoint n’ont pas bénéficié d’une aide de l’Etat, d’un logement public ou d’un terrain, deux documents qui devront être légalisé au niveau du consulat du pays de résidence ainsi qu’une copie de la carte d’identité nationale ou de la carte de résidence. 20 000 logements de ce type, répartit sur 24 wilayas, seront donc affectés pour l’émigration.

Il s’agit d’Adrar, Laghouat, Batna, Bejaia, Biskra, Bouira, Tlemcen, Tiaret, Tizi Ouzou, Sidi Bel Abbes, Constantine, Msila, Mascara, Ouargla, Oran, El Bayadh, Bordj Bou Arreridj, Tissemsilt, El Oued, Souk Ahras, Mila, Ain Temouchent, Ghardaia, Ghelizane. Le prix du mètre carré est de 95 000 dinars en hors taxes. Il y aura des F3 de 80 m², F4 de 100 et F5 de 120 m². L’ENPI précise à ce titre que le payement se fera en devise sur un compte qui sera ouvert incessamment au niveau de la CPA.

Elyas Nour