Médecins résidents passés à tabac / Le syndicat autonome des enseignants chercheurs se solidarise

0
1663

Le syndicat national des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires (SNECHU) a publié un communiqué à travers lequel il a appelé ses adhérents à rejoindre le mouvement de protestation des médecins résidents. Réagissant à une « agression de la part des forces de l’ordre », le syndicat appelle au boycott des examens et à rejoindre le mouvement sur le terrain.   

« Nous avons assisté hier à une nouvelle agression contre le personnel de la santé. Cette agression émane cette fois des forces de l’ordre qui se sont acharnées sur nos résidentes et résidents », pouvait-on lire sur ce communiqué.

Le SNECHU appelle par là même, la corporation des enseignants hospitalo-universitaires à se solidariser et à soutenir les médecins résidents qui ont été victime d’une répression violente lors d’un rassemblement tenu hier à l’intérieur de l’hôpital Mustapha Pacha à Alger. Plusieurs d’entre eux ont été blessés.

En réponse à la logique de la trique qui n’épargne même pas le noble corps des médecins, le syndicat autonome a invité ses adhérents à boycotter les examens de DEMS qui débuteront le 7 janvier prochain. « Ce boycott ne sera levé qu’après organisation des assemblées générales locales à travers le territoire national”, a indiqué le même communiqué.

Le syndicat appelle également à la participation à la journée de protestation prévue pour le 9 janvier prochain au niveau de toutes les structures hospitalo-universitaires.

M.M.