Makri n'a jamais caché son admiration pour le leader islamiste turc

L’ex-patron du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrazak Makri a usé d’un langage très violent voir insultant contre tous ceux qui qui ont critiqué la venue du président turc Recep Tayyip Erdogan ce lundi à Alger. « Ce sont des traîtres et des collaborateurs qui renient leur culture », a-t-il écrit sur sa page facebook.

Connu pour être un des adorateurs du président turc Recep Tayyip Erdogan, l’ex-patron du MSP n’a pas pu se retenir d’attaquer les ceux qui sont contre la visite en Algérie du chef d’état turc, en les accusant de traîtres et de nostalgique de la colonisation française.

« Je ne voulais pas intervenir, mais je l’ai fait non déplaise aux traîtres, aux collaborateurs et à ceux qui renient leur civilisation et leur culture. Ceux-là expriment leur rancœur de tout ce qui a trait à l’islam et aux musulmans. Je souhaite la bienvenue à Erdogan. Ils ont accueilli Macron et s’attaquent à Erdogan. Un parfait exemple de reniement ».

Ce que Abderrazak Makri fait semblant d’oublier, c’est que la période s’étalant de 1515 à 1830, appelée à tort « présence ottomane en Algérie », était également une période durant laquelle l’Algérie était colonisée.

La Rédaction

Abderrazak Makri / « Ceux qui critiquent Erdogan sont des traîtres vendus qui renient leur culture »
3.9 (78.82%) 17 vote[s]