Le patron du FLN Djamel Ould Abbes, a commenté l’initiative prise par le président de l’APN Saïd Bouhadja

ayant reçu dans la foulée de la marche initiée lundi dernier, une délégation de médecins résidents dans la perceptive de s’imposer comme médiateur entre le Collectif autonome des médecins résidents algériens et le ministère de la Santé. 

C’est depuis la wilaya de Tlemcen que le SG du FLN a qualifié l’initiative du président de l’APN d’ « erreur ». Interrogé à cet effet par la presse, M. Ould Abbès a affirmé qu’il a interdit aux cadres de son parti de « s’immiscer dans les affaires du gouvernement ». « Le gouvernement c’est l’administration et cette dernière jouie de la confiance du président de la République », a-t-il dit.

Ould Abbès a également souligné que le président de l’APN a déclaré mardi dernier, à savoir le lendemain de son initiative, qu’il renonce à intervenir dans les affaires du gouvernement. Saïd Bouhadja a expliqué qu’il avait « agi à la demande d’un groupe parlementaire ». « L’APN n’a pas vocation à faire la médiation entre le gouvernement et les syndicats », a-t-il clôt.

Ayant reçu des médecins résidents à l’APN / Saïd Bouhadja aurait fait une « erreur » selon Ould Abbès  
4 (80%) 2 vote[s]