Le journal officiel vient  de publier les  crédits ouverts au titre du budget du fonctionnement de l’État pour l’année 2018 . Au total ce sont plus de 4500 milliards de dinars (soit plus de 30 milliards de dollars) qui sont ainsi répartis à travers les différents ministères  et institutions de la République. Un budget globalement sans changement de montant par rapport à 2017 en dépit de la crise financière aigué évoquée par le Premier ministre, M.Ahmed Ouyahia, peu après sa prise de fonction ;

On apprends ainsi très officiellement qu’un certain nombre d’institutions  continuent d’être choyée  par le budget d l’Etat et ne connaîtront pas les effets de la crise .

Advertisement

 40 milliards de centimes  pour le Club des Pins

De façon très emblématique , on note ainsi que la contribution du budget de fonctionnement de l’Etat à la résidence d’État du Sahel, également connue sous le nom de Club des Pins s’élève pour l’année à venir à plus de  400 millions de dinars.

Dans le même ordre de grandeur et sans doute par souci d’équilibre , le Centre culturel islamique d’Alger bénéficie d’une subvention  à hauteur de 323 millions de dinars.On relève aussi  que le Centre culturel algérien à Paris dispose d’une subvention de 140 millions de dinars dans le cadre du budget de fonctionnement du ministère des Affaires étrangères.

 

Près de 700 milliards de centimes  pour l’ENTV

Le secteur de la communication reste également un des enfants chéris du budget de l’Etat   ; la majeure partie de son budget étant  alloué aux subventions accordées aux médias publics. Une très grosse subvention de  6,76 milliards de dinars est  ainsi à disposition au titre de contribution pour l’Entreprise nationale de télévision (ENTV)

Le ministère de la Culture dispose de son côté de 8,9 milliards de dinars de subventions de fonctionnement. Les exemples de subventions incluent 127 millions pour le Palais de la Culture Moufid Zakaria, 2 milliards pour les maisons de la culture, 2.5 milliards pour les bibliothèques principales de lecture publique, 938 millions pour les musées publics nationaux ou encore 534 millions de dinars de subvention pour l’école supérieure des beaux-arts.

Plus de 2 milliards de dinars pour Air Algérie

Pour faire face aux difficultés qu’elles traversent actuellement ,le ministère des Transports subventionne pour sa part de manière notable les deux compagnies aériennes Air Algérie et Tassili Airlines, avec des contributions fixées  à 2,1 milliards et 500 millions de dinars.

Yazid Taleb