Dans la foulée des propos proférés par la présidente de l’insignifiant Parti de l'équité et de la proclamation (PEP) Naïma Salhi, le président du FCE M. Ali Haddad est intervenu pour communiquer sa vision des choses on appelant tout un chacun à "faire barrage à ceux qui cultivent la division".

« Je veux dire à ceux qui n'ont toujours pas pris conscience de l’importance des décisions historiques prisent par le président de la République, notamment en constitutionnalisant la langue amazighe et en officialisation Yennayer, que l’Algérie est forte par sa diversité culturelle ». Selon Ali Haddad, « les décisions du président Bouteflika sont un facteur de cohésion visant à renforcer les liens sociaux ».

Advertisement

Dans le message posté sur sa page Facebook ce samedi, le patron des patrons algériens a lancé un appel à tous les citoyens afin de faire barrage aux artisans de la division. « Il faut qu’on soit vigilant et qu’on fasse barrage à ceux qui, à travers leurs discours, cultivent la division et suscitent les controverses stériles. Les Algériens sont attachés à leurs origines et aux constantes nationales et personne ne pourra jamais mettre en doute l’arabité, l’amazighité et la musulmanité du peuple algérien », a-t-il clôt.