Après des heures de débats, les congressistes du RCD ont refusé de changer le nom de leur parti. Les responsables du parti ont proposé de rebaptiser la formation politique « les Progressistes ».

Mais la nostalgie semble avoir gagné les militants de ce parti républicain qui ont réélu Mohcine Belabbas pour un second mandat de 5 ans