Prenant la parole en marge des négociations avec le collectif autonome des médecins résidents CAMRA, le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui a évoqué un certain nombre d’initiatives prises afin de répondre aux revendications des médecins résidents.   

Le ministre  a fait savoir que la commission multisectorielle chargée du dossier a eu l’aval de « monsieur le premier ministre afin d’accorder une prime d’installation aux médecins résidents. Celle-ci sera gérée par les collectivités locales », a-t-il ajouté. M. Hasbellaoui a par ailleurs, souligné que la prime dévidera effective après la mise en place du cadre légal.

Advertisement

Concernant la question épineuse du service civil, la commission multisectorielle a proposé de réduire la liste des spécialités concernées à une vingtaine alors que cette dernière s’étalait sur 67 spécialités, a rapporté Ennahar.

Avant le début de la séance, le ministre est intervenu à propos de la question de la révision des grilles des salaires dans l’ensemble de son secteur. « Pour la question des salaires, il faut savoir qu’actuellement la crise est nationale. Aucune révision des grilles ne peut donc être envisagée à l’heure actuelle », a-t-il indiqué.