Deux millions et demi d’algériens ont visité la Tunisie en 2017, selon le directeur de l’Office tunisien du tourisme (OTT), Foued Eloued, qui se trouve à Oran, à l’occasion de la tenue du 9ème édition du Salon international du tourisme, des voyages, du transport et de l’équipement hôtelier (SIAHA).

Celui-ci a indiqué que ce chiffre représente le tiers (35%) des touristes qu’a capté la Tunisie durant cette année et qui était de sept millions environ, soit à peu près le même chiffre qu’en 2016. D’où l’importance qu’accorde les autorités tunisiennes à la clientèle algérienne.

C’est dans cet ordre aussi que l’OTT prend part à tous les événements liés au tourisme organisés en Algérie. Une dizaine d’exposants participent à cette 9ème édition du salon SIAHA. Le deuxième «marché» ciblé par les tunisiens est celui de la Russie qui vient à la deuxième place, avec 500 000 visiteurs par an, loin donc derrière l’Algérie. A cet effet, ce responsable de l’Office tunisienne a signalé que des efforts vont être consentis prochainement pour améliorer les conditions d’accueil des algériens aux frontières.

Les postes frontaliers étant complètement dépassés durant l’été, où l’affluence est grande, des algériens passent de nombreuses heures avant de pouvoir passer la frontière. Cela est valable bien évidemment pour ce qui est du côté algérien.

En tous cas, cela représente un manque à gagner énorme pour le secteur touristique algérien. Si un algérien dépense, par exemple, 300 euros en Tunisie, tout inclus (hébergement, restauration…), avec ces 2,5 millions de touristes, le total serait de pas moins de 750 millions de dollars.

Elyas Nour

Tourisme/2,5 millions d’algériens ont visité la Tunisie en 2017
Notez cet article