Les autorités algériennes ont interdit au Bureau international du travail (BIT) de rencontrer deux organisations syndicales.

Réagissant probablement aux informations ayant circulés ces deux derniers jours quant à l’éventualité de l’annulation d’une visite du BIT en Algérie, prévue demain, une «source» au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a affirmé, via l’APS, que ce déplacement en Algérie n’a jamais été interdit, mais c’est ce sont deux rencontres avec des syndicats «illégaux» qui n’ont pas été tolérées.

Advertisement

«Dès réception d'un courrier du BIT informant le ministère du Travail de la période de déplacement de cette délégation, un accord a été donné pour son accueil.

Les services du BIT ont, par la suite, finalisé et transmis des termes de référence composés d’une liste d’institutions administratives et d’organisations syndicales que la mission souhaiterait rencontrer.

Une réponse a été transmise dans les délais informant l’administration du BIT de l'accord du ministère du Travail pour la rencontre de toutes les institutions administratives et organisations syndicales (au nombre de 10) à l’exception de deux prétendues organisations qui ne respectent pas la législation algérienne du travail», a déclaré ce responsable du ministère du Travail, avant d’ajouter : «Nous ne pouvions accepter des rencontres sur le territoire national avec de prétendues organisations qui se sont constituées illégalement.

Il s’agit du respect de la souveraineté nationale». Il faut rappeler que plusieurs syndicats autonomes ont préparés des rapports à remettre au BIT relatifs au droit syndical en Algérie. Cette même source n’a pas donné les noms des deux organisations syndicales en question.

Mais c’est la CGATA (Confédération générale autonome des travailleurs en Algérie) qui a annoncé, hier, l’annulation de cette visite. Cette Confédération est composée du Snapap (administration), Snategs (travailleurs de Sonelgaz), SESS (syndicat des enseignants du supérieur solidaire) et SAAVA (avocats).

Elyas Nour