Le vice vice-ministre de la Défense nationale et Chef d’État-major de l’Armée Ahmed Gaïd Salah a accusé, sans les nommer, des «parties aux intentions malveillantes» œuvrant à manipuler les retraités de l’armée. Le général s’est dit parfaitement conscient de l’existence d’ « un protagoniste » « qui emploie des plumes résolues à noircir l’image de l’ANP et celle du pays».

C’est depuis Tamanrasset, où il a effectué une visite de travail dimanche, que le vice vice-ministre de la Défense et Chef d’État-major de l’Armée Ahmed Gaïd Salah a appelé les retraités de l’ANP à « ne pas se laisser manipuler pour des fins qui ne servent ni leurs intérêts ni l’intérêt de leur Patrie ». Selon lui, des parties veulent porter atteinte à l’Algérie à travers la manipulation de l’action de protestation des retraités et des radiers de l’armée.

« Des parties veulent et œuvrent, à travers certaines plumes aux intentions malveillantes, à faire aboutir leurs projets de porter atteinte à notre Patrie l’Algérie », a-t-il avancé, ajoutant que « celui qui emploie ces plumes et abuse de ces tribunes est parfaitement conscient de ses desseins pernicieux, avec lesquels, il œuvre désespérément à nuire aux grandes évolutions que connaît l’ANP ».

En empruntant, pour la circonstance, une célèbre citation de John Fitzgerald Kennedy, le général a dit que « le bon citoyen conscient, loyal et honnête est celui qui s’interroge toujours sur ce qu’il a apporté à sa Patrie avant de demander ce que la Patrie a à lui donner », cette catégorie de personnes ne peut, selon lui, être induites en erreur par des détracteurs aux intentions malveillantes.