A woman using an iPhone visits the 27th Janadriya festival on the outskirts of Riyadh in this February 13, 2012 file photo. Saudi Telecom Co (STC) is a company with a market capitalisation of $21 billion but no permanent chief executive. It has spent billions of dollars to buy foreign assets, but competitive pressures may force it to focus more on domestic business. Annual profits at Saudi Arabia's biggest telecommunications operator have fallen 43 percent from their 2006 peak, and its part-privatisation has had only limited success in spurring it to make the cost cuts which analysts believe are needed to reverse the slide. REUTERS/Fahad Shadeed/Files (SAUDI ARABIA - Tags: SOCIETY BUSINESS TELECOMS) - RTX111LM

Décidément le royaume Wahabite semble vouloir bruler les étapes. L’Arabie saoudite envisage de rendre égaux les salaires des hommes et des femmes, a fait savoir à la chaîne de télévision CBS le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, de la dynastie Al Saoud.

Une initiative qui devrait être lancée prochainement vise à élaborer des normes garantissant une égalité de salaire entre les hommes et les femmes, a-t-il dévoilé.
Cela permettrait d’augmenter la part des femmes actives dans le pays, estime le prince. Elle est de 22% à l’heure actuelle.
Début novembre 2017, le Comité suprême anticorruption d’Arabie saoudite, dirigé par le prince héritier, a ordonné l’arrestation de dizaines de personnalités influentes, dont des membres de la famille royale, d’anciens ministres, des militaires et des chefs d’entreprise. L’Arabie saoudite a réussi à récupérer dans le budget près de 100 milliards de dollars, selon Mohammed ben Salmane.
Le prince applique une politique de modernisation de son pays. En 2016, Riyad avait publié un programme baptisé Vision 2030, un plan de transformation de l’économie du royaume pour les 15 ans à venir en vue notamment de se libérer de la dépendance pétrolière.
Rédaction AF