L’escalade entre les médecins résidents et le ministère de la Santé continue. Le Collectif des médecins résidents du CHU Mustapha Pacha a annoncé que les grévistes n’assureront plus le service journalier, se contentant de l’application stricte du service minimum se résumant aux gardes. Une décision qui serait motivée par les manœuvres hostiles de l’administration.

Dans un communiqué publié hier mardi, le collectif des médecins résidents du CHU Mustapha Pacha a fait savoir que les médecins grévistes comptent observer le strict service minimum. « Le collectif de Mustapha tient à porter à la connaissance de monsieur le DG, sa décision FERME de l’application stricte du service minimum, conformément au décret exécutif n°13–195 et l’instruction ministérielle n°05 MSPRH / MIN du 4 novembre 2013 ».

Le collectif a également fait savoir que « les médecins grévistes ne seront plus en mesure d’observer le service journalier » de 8H à 16H les jours ouvrables. Il est également précisé qu’ils se contenteront d’assurer les gardes de 16h à 8H les jours ouvrables et de 8H à 20H – de 20h à 8H les week-end et les jours fériés

Il est souligné, dans ce communiqué, que cette décision n’est qu’une réaction aux tentatives d’« intimidation et des mesures illicites et arbitraires prises contre les médecins grévistes ». Parmi ces mesures on évoque notamment le gel des salaires des résidents par l’administration.

CHU Mustapha Pacha / Escalade entre les médecins grévistes et l’administration
3.1 (62.86%) 7 votes