Les enseignants grévistes de Blida, affiliés au Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) ont finalement rejoints, aujourd’hui, leurs postes d’emploi. C’est ce qu’a affirmé, dans une déclaration à la presse, la directrice de l’Education de la wilaya, Ghanima Aït Brahim.

Ces syndicalistes, en grève depuis le mois de novembre, se sont résignés à se soumettre à la condition posée par le ministère de l’Education Nationale, à savoir déposer un recours, avant toute annulation de décision de radiation.

Advertisement

Après une grève nationale qui a débuté le 30 janvier dernier, le Cnapeste avait lancé un appel aux grévistes pour la reprise du travail depuis jeudi 1er mars dernier. Si l’appel a été suivi à travers toutes les autres régions du pays, les enseignants de Blida avaient refusé de déposer un recours, sous prétexte que cette démarche n’a pas été appliquée pour leurs collègues des autres wilayas qui ont repris le travail automatiquement.

48 heures après l’annonce de la fin de la grève, seuls 154 enseignants, d’après les responsables de la tutelle, sur un ensemble de 580 grévistes qui ont été destinataires d’une notification de radiation, avaient déposé une demande de réintégration. Les autres ont fini apparemment par faire de même ces tous derniers jours.

Elyas Nour