La Rougeole continue sa progression. Jusqu’à présent, 22 wilayas du pays sont touchées et 3699 cas avérés ont été enregistrés. Cette affection a coûté la vie à six personnes.

Intervenant ce dimanche sur l’un des plateaux de la chaîne de télévision Ennahar TV, l’Inspecteur général du ministère de la Santé, Omar Beredjouane est revenu, en détail, sur la progression de ce virus ainsi que les moyens mis en place pour l’endiguer.

Advertisement

À en croire l’intervenant, ce serait le « non-respect du calendrier de vaccination » qui est à l’origine de l’expansion de cette affection qui touche à l’heure actuelle une vingtaine de wilayas. Selon lui, le taux de vaccination n’a pas dépassé les 45% l’année dernière.

Jusqu’au 15 mars, on a enregistré six victimes qui ont rendu l’âme des suites de cette affection. Cependant, M. Beredjouane a démenti l’enregistrement de décès dû à la Rougeole dans la wilaya de Tamanrasset. Le nombre de personnes affectées est revu à la hausse, atteignant les 3699 cas.

Selon le responsable, seule la vaccination peut stopper la progression de ce virus. À l’heure actuelle, quelque 257 000 personnes ont été vaccinées. Un chiffre que M. Beredjouane a qualifié d’insuffisant. Ce dernier a également tenté de rassurer les Algériens concernant la qualité du vaccin en soulignant que ce dernier est « conforme aux normes internationales ».