Alors qu’il interdit officiellement aux cadres de son parti d’évoquer un 5ème mandat présidentiel, Djamel ould-Abbès ne s’empêche pas d’évoquer le sujet à chacune de ses sorties.

Ce samedi, le secrétaire général du FLN a réuni les “mouhafedhs”, les responsables locaux de son parti. Une occasion de présenter les résultats d’un travail de rétrospective effectué par le parti pour faire le bilan des 19 ans de règne de Abdelaziz Bouteflika. L’orateur n’a pas évoqué l’avenir proche de Abdelaziz Bouteflika mais il a précisé que “nous allons encore faire du chemin avec lui”.

Advertisement

Plus que cela, en allusion certainement à Ahmed Ouyahia qui nourrirait des ambitions présidentielles, que “Le FLN n’est pas un bien vacant” ou encore “Le FLN ne servira pas de tremplin pour l’élection présidentielle de 2019”.

Pour le reste, Djamel ould-Abbès a dressé, une nouvelle fois, un bilan plus que reluisant des années de règne de Abdelaziz Bouteflika qui “continue à gérer” le pays et “s’intéresser au moindre détail”. Autant dire que Abdelaziz Bouteflika reste le président effectif de l’Algérie malgré sa lourde maladie.