Le tribunal de Tipaza a vécu une journée mouvementée mardi. Un quadragénaire a aidé sa propre sœur à s’immoler à l’intérieur de l’édifice. Assistant à la sentence prononcée à l’encontre de trois de ses enfants, ladite femme a tenté de se tuer pour protester.

Le tribunal pénal de Tipaza a été le théâtre d’une effroyable tentative de suicide mardi. Une femme âgée de 50 ans s’est immolée devant l’assistance. Cette dernière serait, certainement, morte si ce n’était l’intervention d’un policier qui l’a couverte de son blouson. La femme en question est actuellement hospitalisée à l’hôpital de Douera, selon l’APS citant des sources sécuritaires.

Advertisement

Ce qui a le plus choqué, c’est le role qu’a joué le frère de la victime dans cette histoire. Ce dernier a fourni les allumettes qui ont servi à accomplir cet acte de désespoir. Ladite femme avait dissimulé une petite bouteille contenant un produit inflammable. C’est quand elle s’est aspergée de ce liquide que son frère lui a donné la boîte d’allumettes.

Ce dernier a été présenté devant la cour ce jeudi. Il a écopé d’une peine de 10 ans de prison pour outrage à magistrat et menace. Le troisième grief retenu contre lui a trait à l’aide apportée à sa sœur dans son entreprise funeste.

L’histoire a commencé quand la femme a tenté de protester contre un jugement rendu à l’encontre de ses trois fils impliqués dans une affaire de drogue. ces dernier ont écopé d'une peine de dix ans de prison chacun. Ne pouvant digérer ce qui venait de se passer, cette dernière s'immola.

La rédaction