Le Dr Ilyes Baghli, président de la Société algérienne de nutrition et de médecine orthomoléculaire (Sanmo) vient de décrocher le prix Hall of Fame, à Tokyo au Japon. Avec cette distinction, le médecin algérien fait son entrée dans le cercle très fermé des pionniers de cette pratique médicale dans le monde.

Le brillant médecin a été distingué samedi à l’occasion de la 47e Conférence internationale de la médecine orthomoléculaire organisée annuellement par l’(ISOM) Société internationale de la médecine orthomoléculaire.

Advertisement

Le chercheur a rendu un vibrant hommage à ses pairs avant d’évoquer avec une pointe d’affection sa ville natale, Ras El Ma, dans la wilaya de Sidi Bel Abbès. Le brillant médecin nourrit l’ambition d’introduire cette pratique médicale novatrice dans tous les hôpitaux du pays.

La médecine orthomoléculaire est un procédé révolutionnaire qui se base sur l’administration de fortes doses de vitamines, de minéraux et autres substances naturelles à des niveaux supposés être absolument "justes" pour un traitement à la carte pour chaque patient.

Les partisans de cette approche soutiennent que le faible niveau de ces substances dans l’organisme est à l’origine de nombreuses maladies qui peuvent être des fois très graves, comme le cancer.

Actuellement, le nombre de praticiens spécialisés dans ce domaine ne dépasse guère 50 dans le monde. Le Dr Ilyes Baghli est l’un d’entre eux.