Les « projets » de construction « automobile » profitent apparemment aux concessionnaires étrangers. La preuve est donnée par la filiale russe de Renault qui vient de fêter, comme il se doit, l’envoie en Algérie de sa 30 000 ème carcasse de voiture Renault-Symbol. Un chiffre qui a dépassé les attentes du constructeur français.

Si la fabrication de carrosseries a ici débuté en décembre 2016, elle s’est développée à un rythme soutenu, la capacité de production du site ayant doublé depuis le 18 septembre 2017, pour atteindre 120 pièces par jour. Grâce à cela, en 2017, le volume des exportations a constitué plus de 20 000 carrosseries, soit bien plus que les prévisions, qui tablaient sur 14 000, révèle ainsi un site russe spécialisé.

« Nous continuons la réalisation réussie du plus important projet d’exportation de l’industrie automobile russe. Selon le bilan de 2017, nous avons exporté plus de 20 000 carrosseries, dépassant considérablement les plans initiaux, et pour les 4 premiers mois de 2018 nous avons porté le volume total des exportations à 30 000 carrosseries depuis le début du projet, souligne ainsi Andreï Pankov, directeur général de Renault Russie, cité par Avtostat.

Akli O.

Automobile/ Renault Russie a exporté 30 000 Symbol vers l’Algérie
1 (20%) 1 vote