Le siège des Nations Unies à New York a été à l’honneur vendredi pour le lancement des journées d’information sur l’Algérie avec deux évènements culturels marquants visant à faire connaître la musique et la gastronomie algériennes aux Etats-Unis.

L’évènement, le premier du genre tenu dans la capitale culturelle américaine, a été
l’occasion de célébrer l’art culinaire algérien lors d’un déjeuner gastronomique offert au siège des Nations Unies.

Le repas concocté par le chef Benslimane Mohamed a rassemblé près de 300 invités,
dont des diplomates des Nations-Unies et des membres de la communauté algérienne et américaine. Figure montante de la gastronomie algérienne, ce chef exécutif aidé par une équipe venue d’Algérie, a présenté une variété de mets qui font la richesse du patrimoine culinaire algérien, permettant aux nombreux convives de découvrir et savourer les spécialités du pays.

Le déjeuner gastronomique a été suivi dans la soirée par un concert musical au siège de l’ONU, animée par le maître du Malouf, Salim Fergani, qui a été accompagné lors de ce spectacle, retransmis en direct sur la Web TV de l’ONU, par le groupe montréalais de musique andalouse, Mezghena.

Cheikh Salim Fergani devrait se produire ce soir à Brooklyn pour un deuxième concert ouvert au grand public prévu à Brooklyn Borough Hall, selon le programme arrêté par le Consulat général d’Algérie à New York et la mission d’Algérie auprès des Nations Unies qui organisent cette manifestation.

La deuxième journée de cet évènement culturel s’est poursuivie samedi avec d’autres activités notamment à travers des expositions de produits artisanaux et des
présentations de la gastronomie algérienne avec des séances de dégustation de produits du terroir (dattes, couscous, huile d’olive etc.) Les organisateurs misent déjà sur la réussite de ces journées d’information qui devraient ouvrir de nouvelles perspectives pour rééditer dans le futur et sur une base régulière, ce genre de manifestation avec une plus grande envergure englobant en particulier le segment économique.

Rédaction AF

Notez cet article