Djamel Ould-Abbès ne sait plus sur quel pied danser. Le secrétaire général du FLN revient sur ses déclarations et doute, désormais, des intentions du président de la république quant à la poursuite de son règne.

Lors d’une rencontre à Alger avec les responsables locaux de son parti, Djamel Ould-Abbès a indiqué que le « FLN n’a jamais dit qu’il candidate Abdelaziz Bouteflika » pour la présidentielle de 2019.

Selon lui, le parti présidentiel n’a fait que « demander » au chef de l’Etat de se représenter pour un nouveau mandat présidentiel.

Vendredi, à Oran, Ould-Abbès avait déjà dit « souhaiter » que « Dieu » réponde favorablement à la demande se son parti pour « accepter » un nouveau mandat présidentiel. Cela veut-il donc dire que le chef de l’Etat n’a pas encore tranché sa décision ?

Akli O.