La tendance semble avoir changé et les experts qui prévoyaient un baril de pétrole à 12 dollars évoquent aujourd’hui un baril à 300 dollars. Rien que ça ! 

Une énigmatique contradiction marque le marché pétrolier ces dernières semaines. Alors que les stocks mondiaux sont à un niveau impressionnant, l’on se permet d’annoncer une hausse vertigineuse du prix du baril. Pierre Andurand, expert en énergie et fondateur du cabinet Andurand Management Stratégie, parle même d’un baril de pétrole à 300 dollars dans les années à venir !

Advertisement

 « L’arrêt des investissements à long-terme dans le secteur des hydrocarbures pourrait constituer un facteur favorisant l’augmentation des prix du pétrole sur le marché international. 300 dollars le baril n’est pas impossible et ne constituera aucun danger pour l’économie mondiale », a-t-il lancé dans un tweet.

Si l’on croit la fine analyse de cet expert de renommée,  les facteurs plaident en faveur d’une telle hausse. Ces facteurs sont bien sûr : la réduction de la production des pays de l’OPEP, ainsi que la situation géopolitique au Moyen-Orient, marquée ces derniers temps par la crise du nucléaire iranien. Pour le spécialiste, cette crise va propulser les prix à des niveaux très hauts.