Teenage hands holding cigarette

Le tabagisme juvénile prend de plus en plus d’ampleur en Algérie. Selon le professeur Salim Nafti, chef de service pneumologie au CHU Mustapha-Pacha, le taux des enfants fumeurs de moins de 15 ans a atteint les 16%.

Intervenant ce jeudi sur les ondes de la radio nationale, ce dernier a reconnu que le plan national de lutte contre le tabagisme, notamment chez les enfants, a échoué.

Se livrant à une comparaison avec les données qui étaient disponibles durant les années 1980, le Pr Nafti a mis en avant une évolution dangereuse de ce phénomène. Selon ces données, les adultes de sexe masculin consommateurs de tabac durant les années 80, représentaient 60%. Le tabagisme chez les femmes était estimé à 13% alors que chez les enfants de moins de 15 ans, il ne dépassait pas les 5%.

Cette tendance s’est inversée actuellement et les statistiques montrent que le nombre de fumeurs adultes de sexe masculin  a régressé pour se fixer à 25%. Chez les femmes il tourne autour de 9% alors qu’il a fait un boom considérable pour atteindre les 16% chez les enfants. La tragédie ne s’arrête pas là, puisque le professeur a indiqué que 14% des enfants de moins de 15 ans sont des fumeurs passifs.

Elyas Nour

Tabagisme / 16% des enfants de moins de 15 ans fument !
Notez cet article