Le gouvernement algérien a décidé de porter à la hausse la taxe du permis de conduire et des cartes grises. Dans la loi de finances complémentaire pour l’année en cours, il est question d’un timbre du permis de conduire d’une valeur de 5000 dinars, alors qu’il est de 500 actuellement, soit une hausse de …1000 %.

Cette augmentation est justifiée par le passage au permis de conduire biométrique, affirme Ennahar, affirmant disposer d’une copie de la LFC. C’est la même chose, donc, qui a été décidée pour la carte d’immatriculation des véhicules (carte grise), dont le prix du timbre se situe jusque-là entre 400 et 1000 dinars. Les acquéreurs d’anciens ou de nouveaux véhicules devront payer cher la délivrance de ce fameux sésame.

Il sera question de 3000 dinars pour les motos, hormis pour les personnes à mobilité réduite ayant un taux d’handicap de 60% et plus. Pour les véhicules, le prix est beaucoup plus élevé. Il est de 10 000 dinars pour les voitures d’une puissance de deux à quatre chevaux (CV), 16 000 DA pour celles qui varient entre cinq et neuf CV et 20 000 dinars pour les véhicules de plus de dix CV. Le tarif est par contre de 10 000 DA pour les tracteurs et 30 000 dinars pour les engins.

Il faut rappeler, en dernier lieu, que le gouvernement avait porté à la hausse, depuis le début de l’année passée, le prix du timbre du passeport passant de 2000 à 6000 DA. Le niveau de vie des Algériens sera mis à rude épreuve dans les années à venir, d’autant plus que dans peu de temps les subventions vont commencer à être levées.

Elyas Nour

Taxes / Le timbre du permis de conduire à 5000 DA et la carte grise jusqu’à 30 000 DA
1.9 (37.14%) 7 vote[s]