Des photos, partagées sur les réseaux sociaux, montrent l’ancien premier ministre tunisien, l’islamiste Hamadi Jabali, dans un atelier entrain de manipuler une machine.

Des internautes ont alors conclu que l’ancien numéro 2 de Nahdha vit « une difficulté financière » qui le contraint à travailler dans un atelier de menuiserie aluminium. L’information a fait tellement le buzz que l’homme s’est senti dans l’obligation de réagir. Il explique, sur sa page Fecebook que ces photographies sont authentiques. Mais cela n’a rien à voir avec une quelconque activité professionnelle.

Advertisement

L’homme explique que ces images ont été prises, effectivement, dans son atelier où il s’adonne à sa passion de fabriquer des prototypes entrant dans le cadre de sa formation d’ingénieur dans les Energies renouvelables. Jabali précise également qu’il lui arrive d’encadrer des étudiants qui suivent un cursus dans ce domaine. C’est d’ailleurs un de ces étudiants qui a publié la photographie.