«EvCon de Cevital, la meilleure technologie au monde pour le traitement d'eau ! » C’est en ces termes que le groupe de l’homme d’affaires algérien, Issad Rebrab, présente sa technologie, développée en Allemagne.

Ce dernier a donné un aperçu de son projet à l’«Horasis Global Meeting», une rencontre des leaders du monde organisée par la fondation basée en Suisse Horasis, dont l’édition de cette année a eu lieu entre le 5 et 8 mai dernier dans la ville portugaise de Cascais. Il s’agit d’une «nouvelle technologie révolutionnaire qui va bouleverser le monde dans la production d’eau ultra pure, le traitement des eaux industrielles et le dessalement d’eau de mer», indique Cevital.

Advertisement

Issad Rebrab avait parlé de l’«EvCon», lors du Forum économique africain de Tunis, qui a eu lieu les 24 et 25 avril dernier lorsqu’il a affirmé que grâce à cette technologie, il serait possible de produire une eau «ultra pure» nécessaire pour les industries pharmaceutiques, des semi-conducteurs, de l’agro-alimentaire et dans le dessalement de l’eau de mer pour un usage alimentaire.

Selon lui, le groupe allemand Siemens a déjà adopté cette technologie. L’enjeu est grand. 97% de l’eau de la planète est salée et 40% de la population mondiale va connaitre d’ici 2030 un stress hydrique, indiqué Cevital dans sa présentation. D’où la nécessité de recourir à des technologies plus efficaces et moins couteuses du dessalement de l’eau de mer. Un challenge dans lequel s’est lancé le groupe algérien, en mettant en place, en Allemagne, un centre de recherche.

Elyas Nour