Un appel misogyne foncièrement violent a circulé cette matinée sur les réseaux sociaux. Le massage a été posté sur la page Facebook «Ce qui se passe ici reste ici». En somme le post appelle les jeunes à « asperger avec de l’acide, toutes femmes qui sortiraient de chez elle avec un fuseau».

Il est vrai que cet appel à la violence a été supprimé, mais ce dernier a été largement partagé depuis sa publication ce mardi matin. Ce qui est à craindre, c’est que ce genre d’appel à la violence se multiplie sur les réseaux sociaux. Les conséquences peuvent être néfastes, compte tenu de la vitesse avec laquelle est diffusé ce genre de contenu.

Advertisement

Il faut croire que la polémique est née suite au jogging de soutien à la jeune Ryma agressé à Bouchaoui, il y a quelques jours, par un jeune qui lui a signifié que sa place était dans la cuisine.

Le témoignage posté par la jeune joggeuse est devenu viral sur les réseaux sociaux. Plus de 300 personnes ont participé à un jogging de soutien à la jeune Ryma. La plupart étaient des femmes, certaines sont des femmes engagées qui ont saisi cette occasion pour dire non à ce conservatisme asphyxiant.

Elyas Nour