Le montant des impôts que l’Etat ne parvient pas à recouvrer est impressionnant. Le ministre de la Justice a évalué le manque à gagner pour l’Etat à 7000 milliards de dinars, soit plus de 60 milliards de dollars.

Le Garde des Sceaux, Tayeb Louh, a indiqué, jeudi à Alger, que l’administration fiscale a été incapable de récupérer des recettes pouvant aller jusqu’à 7000 milliards de dinars. Le chiffre est jugé par le ministre lui-même « d’astronomique ».

Pour lui, cette incapacité de l’Etat à récupérer l’argent est liée au manque d’instruments adéquats pour cela. Pour pallier à cette défaillance, « le gouvernement a confié la gestion de ce problème à la justice », a indiqué le ministre qui n’a pas précisé, cependant, la période durant laquelle ces sommes se sont accumulées.

Le secteur informel représente près de 45% de l’économie nationale, de l’aveu même des autorités qui ne parviennent pas à juguler le problème. Le ministère des Finances évalue à près de 100 milliards e dollars le montant des impôts non-récupérés durant les dix dernières années !

La Rédaction

Fiscalité/ Plus de 60 milliards de dollars ont échappé à l’Etat
5 (100%) 1 vote[s]