Le premier contingent de la délégation algérienne qui doit se déplacer en Espagne pour prendre part aux Jeux méditerranéens (JM) de Tarragone a différé son voyage de quelques heures, au moins, avant une éventuelle annulation, en raison d’un problème de visa. Selon le Comité olympique algérien (COA), l’ambassade d’Espagne à Alger a refusé le visa à 43 membres de la délégation algérienne. Il s’agit d’athlètes, de journalistes et de membres des staffs technique et administratif. Une situation qui a mis dans l’embarras les responsables de l’instance olympique qui ont saisi, à cet effet, l’ambassadeur ibérique avec lequel ils devaient se réunir aujourd’hui. Le premier vol de la délégation algérienne devait décoller ce matin à 8 heures. A priori, il a été décalé pour la fin de la journée ou, au plus tard, demain à 14h. Selon des informations, le problème est en voie de règlement. Si d’ici là le problème n’est pas réglé, le COA compte saisir le ministère de la Jeunesse et des Sports en vue d’un éventuel retrait de ces Jeux, ce qui serait considéré comme un boycott. Il faut dire que la partie algérienne n’a pas apprécié l’ «attitude» de l’ambassade d’Espagne qui a «entravé» ainsi la participation de l’Algérie à un important événement sportif. Il faut rappeler en dernier lieu que l’Algérie prendra part à ces JM avec une délégation de 479 personnes dont 233 athlètes. Les JM de Tarragone auront lieu du 22 juin au 1er juillet prochain.

Elyas Nour