Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a appelé, mercredi à Alger lors du colloque Smart City les compétences algériennes vivant à l'étranger à concourir au développement de l'Algérie  en matière des technologies du numérique.

"Nous lançons un appel à nos compétences expatriées pour concourir au développement de l'Algérie, à l'image de ce que font d'autres diasporas à travers le monde au bénéfice de leur Patrie ou de leur Patrie d'origine", a indiqué M. Ouyahia lors de ce sommet qui rassemble plus de 4.000 experts nationaux et étrangers, venant de 40 pays, et 15 institutions de renommée mondiale.

Advertisement

S'agissant de la "valorisation des compétences nationales expatriées au service du développement national", le Premier ministre a indiqué que ce sommet auquel "prennent part quelques uns de ces distingués compatriotes établis à l'étranger m'offre l'occasion de faire quelques commentaires", a-t-il dit.

 Il a affirmé que "l'Algérie ne fait pas de distinction entre ses citoyens résidents et ceux d'entre eux établis à l'étranger"."Les dernières mesures volontaristes engagées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en direction de la communauté nationale à l'étranger, en matière de logement, d'emploi ou d'investissement en sont des témoignages éloquents", a-t-il soutenu.

Ahmed Ouyahia  a ajouté que "les nouvelles technologies de l'information constituent un pont virtuel par lequel nos compétences à l'étranger peuvent, à partir de leurs pays de résidence, contribuer efficacement au développement de l'Algérie dans tous les domaines"

En effet, a-t-il dit, "l'Algérie dispose de ressources appréciables dans tous les domaines. Elle est par contre en grand besoin de savoir et d'expérience, notamment dans le domaine des technologies. Cette expérience et ce savoir sont disponibles en quantité et en qualité chez nos compatriotes exerçant dans les pays développés", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a tenu à dire à cette occasion, à propos des "amis et partenaires étrangers" de l'Algérie, "que si mon pays offre des avantages attractifs aux investissements en général, il sera disposé à accorder aux investisseurs dans les nouvelles technologies de l'information des conditions et des avantages encore meilleurs, car l'Algérie entend tirer sa part de bénéfices de l'économie numérique qui est l'économie de demain à travers le monde".

Rédaction AF