On attendait de lui qu’il remercie le président de la République et le ministre de l’Habitat lors d’une cérémonie de remise de clés. Cet homme âgé de 81 ans ne s’est pas plié au conformisme, en rendant une réponse des plus franches : « Le ministre devrait plutôt dire un mot d’excuse pour les 17 années d’attente », a-t-il dit.

Une grande cérémonie de remise des clés a été organisée hier à Cheraga (Alger) en présence du ministre de l’Habitat, du wali d’Alger et d’une pléiade de responsables.

Advertisement

L’heure était aux remerciements adressés au président de la République et aux responsables présents qui se targuaient de ce qu’ils croient être un exploit.

Cependant, une personne est allée en contre-courant de ce conformisme indécent. Un homme d’un certain âge qui a tenu à mettre les points sur les « i ». Répondant à une journaliste qui lui demande qu’est ce qu’il ressentait, ce dernier lui dit : « Après 17 ans d’attente, le ministre qui vient de s’exprimer aurait dû inclure dans son discours un mot d’excuse auprès des souscripteurs     

شيخ يبهدل صحفية على المباشر

الصحفية : ما هو شعورك بعد تحصلك على سكن "كاشما تشيت"الشيخ : نورمالموا هذا الوزير لي راه يحل في فمو يعتذرنا لأننا سنيينا 17 سنة الصحفية : المهم إستفدت الشيخ : علابالي السكنات هذي مهرودة ورايح إنزيد نصرف عليها باش إنسقمها الصحفية : بعدا تهدر إقبل ما تسكن ؟الشيخ : في عمري 80 سنة "بمعنى قوالبكم رانا حافظينهم"

Gepostet von IN DZ am Montag, 11. Juni 2018