L'imam en chef du Masjid al-Haram, en Arabie Saoudite, Abdul Rahman Ibn Abdul Aziz Al-Sudais, a vécu un mauvais quart d'heure alors de son passage par une mosquée dans la banlieue genevoise. Après avoir prononcé un prêche, l’imam wahhabite fut interpelé par un algérien qui lui a dit ses quatre vérités. Très embarrassé, le célèbre muezzin prend la direction de la sortie sans souffler un mot.  

« L’Arabie Saoudite est responsable de la tragédie qu’a vécue l'Algérie durant les années 1990.  Elle l’est aussi pour ce qui est des coups d'État en Égypte et en Turquie. On ne vous écoutera pas. Vous êtes les larbins des Américains », a-t-il asséné.

Advertisement

Bien qu’amoindri physiquement, cet algérien répondant au nom de Salahedine Yakhlef n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour jeter à la face de l’imam saoudien, toute la vérité sur la politique étrangère saoudienne dans la région. L’agression contre le Yémen et l’embargo contre le Qatar sont autant de sujets évoqués.

En tout cas, ce n’est pas la première fois qu’ Al-Sudais se fait littéralement insulter en public.  Dernièrement, ce fut un marocain qui avait usé du même ton pour dénoncer l’arrogance de la monarchie obscurantiste.

Le jeune marocain avait souligné « le larbinisme » du régime saoudien qui s’est mis à plat ventre face aux Américains concernant la coupe du monde 2026.

La politique pro-américaine de l'Arabie Saoudite irrite au plus haut point des militants de beaucoup de pays musulmans. Il y a quelques jours, le syndicat des imams de Tunisie a même demandé d'annuler le hadj 2018 en raison de l'utilisation par le régime saoudien des fonds collectés dans les guerres qu'il mène contre d'autres pays musulmans.

Elyas Nour

"قبحكم الله من شيوخ..نتم مسؤولون يوم القيامة”.. #شاهد ناشطون يحرجون عبد الرحمن #السديس ويدفعونه للهرب من مسجد في #جنيف.

"قبحكم الله من شيوخ..نتم مسؤولون يوم القيامة”.. #شاهد ناشطون يحرجون عبد الرحمن #السديس ويدفعونه للهرب من مسجد في #جنيف.

Gepostet von ‎الواقع السعودي‎ am Donnerstag, 28. Juni 2018