L’affaire de l’enfant subsaharien brutalisé par un algérien, dont la vidéo a circulée hier sur une page « Facebook » dédiée à la wilaya d’Annaba, continue de susciter des réactions. Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, la wilaya d’Annaba a affirmé qu’une plainte contre X a été déposée. Tout sera fait pour que l’auteur de l’agression soit puni, ajoute-t-on de même source. « Les autorités informent l’opinion publique que toute atteinte à l’intégrité physique et psychologique d’une personne, quel que soit son origine ou sa nationalité sera sujette à des poursuites judiciaires, selon la réglementation ne vigueur », a affirmé la wilaya. Dans la vidéo en question, filmée probablement durant l’hiver dernier d’après les vêtements portés par les uns et les autres, on y voit un jeune, sortant d’un bus, brutaliser un enfant mendiant subsaharien. On y entend aussi les voix d’autres jeunes que la scène faisait rire apparemment. La scène a eu lieu probablement dans une gare routière de la wilaya d’Annaba. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Nouredine Bedoui, a affirmé aujourd’hui que l’enquête au sujet de cette vidéo suivait son cours. « On va dans un premier temps identifier la vidéo et si l’agression se confirme des sanctions seront prononcées bien évidemment », a-t-il déclaré. Les autorités font beaucoup d’efforts pour démentir les informations et rapports de certaines ONG internationales relatifs au traitement consacré aux réfugiés subsahariens et autres lors des opérations de rapatriement. L’auteur de cette agression recevra certainement une « punition » exemplaire.

Elyas Nour

Agression contre un enfant subsaharien / La wilaya d’Annaba dépose une plainte contre X
Notez cet article