Les prix des véhicules montés localement pourraient baisser dès le mois de septembre prochain. C’est ce que prévoit le ministère du Commerce qui est en train d’effectuer une enquête relative à leurs prix de revient.

Le premier responsable du secteur, Saïd Djellab, a indiqué, hier, que l’étude en question est en phase de finalisation. Celle-ci, a-t-il ajouté, va permettre aux autorités de connaitre avec précision le cout de montage d’un véhicule dans les différentes usines en activité actuellement. C’est à partir de là, a-t-il affirmé, que la marge bénéficiaire va être fixée.

Selon lui, cela devra se faire avant le mois de septembre. Les concessionnaires automobiles locaux vont-ils accepter une marge qui leur sera fixée par le ministère du Commerce ? En tous cas, certains d’entre eux avaient expliqué, en tentant de répondre aux questions relatives à la cherté du véhicule monté localement, que cette situation est due à la faiblesse des quotas qui leur ont été attribués. En d’autres termes, en produisant moins, ils sont obligés d’augmenter leurs marges, afin d’amortir les investissements consentis.

Il convient de noter que les députés de l’APN avaient décidé de supprimer la mesure prise par le gouvernement dans la loi de finance complémentaire 2018 relative à l’annulation de l’exemption de la TVA sur les véhicules montés localement. Les constructeurs locaux bénéficiaient de plusieurs avantages fiscaux. Logiquement, le véhicule monté localement devait être moins cher que celui importé en l’état. Mais la réalité du marché national est tout autre…

Elyas Nour

Automobile / Baisse des prix des véhicules à partir de septembre, selon le ministère du Commerce
4.3 (85.59%) 136 votes