Le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui, a instruit les directeurs de la santé des wilayas d’inspecter les grossistes de produits pharmaceutiques et de « retirer l’agrément à tout opérateur qui se rendrait coupable de rétention de produits ou de vente concomitante ».

Le but de la démarche est selon le ministre, de mettre fin à la tension que connaissent certains produis dans certaines wilayas du pays, alors que les quantités distribuées et celles encore en stock couvrent largement la demande.

Intervenant lors d’une rencontre avec les directeurs de la santé et de la population des wilayas du centre du pays, M. Hasbellaoui, a affirmé que le service de pharmacie de chaque hôpital « va se réapproprier la totalité de ses prérogatives et reprendre la main sur la gestion des produits pharmaceutiques du magasin jusqu’au lit du patient ».

Dans le même ordre d’idée, il a ajouté que « certains produits qui sont actuellement préparés au niveau des services d’hospitalisation le seront dorénavant au niveau de la Pharmacie centrale de l’hôpital, ce qui génèrera une économie moyenne de plus de 34% pour ce qui concerne ce type de produits tout en apportant une plus grande sécurité et une meilleure traçabilité ».

Médicaments / Hasbellaoui part en guerre contre les opérateurs qui pratiquent la rétention   
Notez cet article