Dimanche soir, la France ou la Croatie remportera la Coupe du monde et Vladimir Poutine son pari : montrer une belle image de la Russie, accueillante et souriante

C’est un fait incontestable: l’organisation de la Coupe du monde a été une réussite. Stades magnifiques et fonctionnels, ambiance chaleureuse, aucun incident majeur, les centaines de milliers de visiteurs sont repartis avec de bons souvenirs.
“Nous sommes tous tombés amoureux de la Russie (…) Nous avons découvert un pays que nous ne connaissions pas”, avait déjà déclaré la semaine dernière le président de la Fifa, Gianni Infantino, lors d’une visite au Kremlin.
“Toutes les peurs que certains tentaient d’attiser avec cette Coupe du monde (…) ne se sont pas réalisées, cela a été l’exact opposé”, avait alors poursuivi avec emphase le patron du foot mondial.
Cette “nouvelle image” de la Russie était évidemment un objectif majeur de Vladimir Poutine. Tout sourire avec M. Infantino, il a pu saluer le fait “qu’énormément de stéréotypes sur la Russie ont volé en éclats” grâce au Mondial-2018.
Rédaction AF