L’agence italienne Ansa a rapporté dans son édition d’hier que la commission européenne a validé l’acquisition de la raffinerie d’Augusta (Italie) au profit de la SONATRACH

L’agence note également qu’après cette approbation, SONATRACH prendra les actifs auxiliaires détenus jusque-là par Esso Italiana, propriété d’une filiale d’Exxon Mobil.

Advertisement

Le PDG de la SONATRACH Ould Kaddour se trouve ainsi conforté dans sa démarche visant à réduire la facture des importations de carburants.

Différentes sources ont indiqué au cours des derniers mois que la transaction a couté environ 700 millions de dollars à la compagnie nationale algérienne

Rédaction AF