La direction générale de la Douane a procédé, il y a quelques jours, à un large remaniement au niveau des différentes structures wilayales et régionales. Parmi les responsables qui ont été "mutés", il y a le directeur des Douanes de la wilaya de Skikda. La décision prise concernant ce dernier serait liée, selon le quotidien francophone "El Watan", à l'affaire de l'usine de trituration de graines oléagineuses de Cevital, bloquée depuis plus d'une année. La publication a révélée, à cet effet, qu' "un navire transportant des équipements destinés à l’usine de trituration de graines oléagineuses a été traité au port de Skikda le plus normalement du monde". Le dédouanement a été effectué le 9 juillet dernier. Cevital a alors pris possession de ses équipements pour les acheminer vers Bejaia. Mais, à la dernière minute, "un coup de fil d’en haut a donné l’ordre de récupérer sur-le-champ les équipements dédouanés", ajoute-t-on de même source. Des douaniers "armés" se sont présentés donc au dépôt où étaient entreposés les équipements pour les réacheminer vers le port de Skikda. Finalement, le dédouanement a couté son poste au directeur de la Douane de cette wilaya qui a été aussitôt muté. L'affaire de l'usine de trituration de graines oléagineuses de Cevital n'est pas donc près de connaitre son épilogue.

Elyas Nour

Advertisement