Abdelwahab Derbal a réagi à la polémique née des déclarations du patron de TAJ, Amar Ghoul. Pour le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), les partis alliés au pouvoir ne sont et ne peuvent être en campagne électorale, mais que les activités qu’ils mènent actuellement ne sont pas illégales.   

« Ces partis ne sont pas en campagne électorale pour la simple raison qu’une campagne électorale est rigoureusement définie dans la loi organique relative à l’organisation des élections. Cette campagne commence trois semaines avant le début du scrutin », indique-t-il dans une intervention lors forum du journal Al Hiwar.

Advertisement

Cela dit, M. Derbal a pris soin de souligner que les activités qu’actuellement ces partis politiques s’inscrivent dans la légalité.