Une personne est morte et 65 autres demeurent en isolement, à l’hôpital de Boufarik, dans la wilaya de Blida. La victime ainsi que les personnes hospitalisées souffrent d’une intoxication grave.

Un quadragénaire est décédé à l’hôpital de Boufarik des suites d’une intoxication grave. Selon El Khabar, les origines de cette affection demeurent inconnues.

Advertisement

La même source rapporte les propos du directeur de la santé par intérim Rabah Belhadi, ayant confirmé le décès, soulignant que la victime est originaire de la commune de Bouarfa dans la même wilaya. Des échantillons ont été prélevés et expédiés à l’institut pasteur.

Toujours selon la direction de la santé, une aile de l’hôpital a été consacrée aux 65 patients atteints des mêmes symptômes. Les personnes en question sont mises en quarantaine. 42 d’entre elles sont issues de .Blida, 18 de Tipaza et 5 d’Alger.

De son côté, la direction de l’hôpital entretient le mystère et avance que rien ne peut être dit avant la fin des analyses des échantillons.