La source de Sidi El kebir, dans la commune de Hmeur El Aîn, à Tipaza, est-elle réellement contaminée ? Les autorités locales ne partagent pas la version officielle qui a fait de cette source est infectée. Aujourd’hui, dans une déclaration faite à la chaîne de télévision “Ennahar”, le directeur de la santé de la wilaya de Tipaza, Toufik Amrani, a affirmé que la source de Sidi El Kebir, à Hmeur El Aîn, “n’est pas contaminée”. Il a mentionné que 15 des 17 personnes atteintes de choléra au niveau de cette localité appartiennent à la même famille. L’origine de la maladie pourrait, alors, se situer ailleurs. Il faut noter que plusieurs citoyens de Hmeur El Aïn et de ses environs réfutent cette affirmation également. Certains ont même osés défier le ministère de la Santé, au lendemain de l’annonce des résultats des analyses, et de l’ incrimination de cette source, en allant en groupe boire de son eau devant les caméras des chaines de télévision. Beaucoup d’entre eux disent ne pas comprendre comment la source est contaminée alors que seul les membres d’une même famille sont atteint et que les autres habitants non. Face à ces contradictions, les autorités trouvent d’énormes difficultés pour convaincre les citoyens d’adhérer à sa démarche.

Elyas Nour