Alger se classe à la huitième place des villes les plus invivables au monde dans le classement annuel réalisé par The Economist Intelligence Unit (EIU).

Alger est classée à la 132e place dans le classement des villes selon la qualité de vie qu’elles offrent, légèrement mieux que Douala au Cameroun (133e avec un score de 44,0 sur 100) et pire que Dakar au Sénégal classée 131e avec un score de 48,3 sur 100.

Advertisement

Ce classement prend en compte le niveau de vie dans ces villes objet de l’étude, la criminalité, la menace terroriste, la stabilité, les conflits sociaux, le système de santé, les facteurs environnementaux, le niveau de corruption, le niveau de censure et de liberté de la parole, la vie culturelle, la qualité de l’alimentation, la qualité des services, la qualité de l’éducation, les infrastructures, la qualité des télécommunications et l’habitat.

Les pays européens sont très peu présents dans ce classement. On retrouve d’ailleurs Copenhague et le Danemark,  dans le top 10 des villes les plus agréables.