56 personnes sont décédées par noyade en mer entre 1 juin et 31 juillet 2018, selon un bilan rendu public mercredi par les services de la Protection civile

31 personnes sont mortes noyées dans des plages interdites à la baignade. 25 autres personnes sont quant à elles décédées par noyade dans des plages surveillées, parmi lesquels 9 ont été enregistrées hors des horaires de surveillance. 4 personnes ont par ailleurs perdu la vie à cause d’engins nautiques.

Advertisement

Les wilayas de Mostaganem et Béjaïa ont connu le nombre de victimes le plus élevé, avec 8 décès dans chacune des deux wilayas. En parallèle, 173 personnes à bord de différentes embarcations ont été sauvées par les éléments de la Protection civile dans le cadre de la saison estivale.

Plus de 43 000 interventions ont été effectuées depuis le 1er juin, dans le cadre du dispositif de surveillance des plages mis en place par la Protection civile au niveau des 14 wilayas côtières. Ce dispositif a permis de sauver 27 770 personnes de la noyade, précise la même source.

Rédaction AF