Après un silence très inquiétant, le gouvernement s’est décidé à communiquer. Cette réaction est certes tardive, car la totalité de la population est prise de panique. Pour rassurer les Algériens, le ministre de la Santé s’est contenté de dire que le président de la République a donné des instructions pour que les personnes atteintes soient prises en charge.  

Intervenant ce dimanche après plusieurs jours de mutisme, le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui, a affirmé que « le président de la République a donné des instructions fermes pour une bonne prise en charge des personnes touchées par le choléra ».

Advertisement

Concernant l’identification de l’origine de cette épidémie, le ministre a fait savoir que les résultats de l’enquête seront rendus au plus tard dans les 24H.

Cette intervention vise donc à rassurer les Algériens qui vivent, depuis l’annonce de la réapparition de cette maladie, dans un climat de panique. Une frayeur nourrie par les images rapportées par les médias et qui ont pu révéler l’incapacité des établissements de santé publique à gérer cette crise.