Les annulations de galas et autres concerts musicaux se poursuivent à travers le territoire national. Après Ouargla et Boumerdes, c'est El Oued. Deux galas qui devaient être animés le 2 et 3 août par Kader Japonais et Zehouania ont été annulés.

L’Office nationale des droits d'auteurs et le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales viennent de prendre une autre gifle en plein visage. Selon le quotidien El Khabar, le directeur de la culture de la wilaya d’El Oued a affirmé qu'il avait reçu une "instruction officielle" ordonnant l’annulation de ces deux soirées.

Advertisement

L’explication fournit par le responsable manque de crédibilité. Selon lui, ces galas ont été annulés à cause de la persistance de la canicule. Mais il semblerait que les autorités craignent une propagation du phénomène de protestation populaire comme celui qu’à connue la wilaya Ouargla il y a quelques jours, lors que les jeunes de la ville sont sorti dénoncer « le gaspillage de l’argent publique dans des galas inutiles ».

Elyas Nour