Enlevée, hier matin, au niveau de la cité El Yasmine, à Oran, Salsabil, âgée d’à peine 9 ans, a été retrouvée ce matin morte, à la cité Essabah de la même ville. Selon les premiers éléments de l’enquête, la fillette a été violée avant d’être jetée du sixième étage d’un immeuble de cette cité, comme l’ont indiqué des sources à la chaîne de télévision Ennahar. L’auteur du crime serait un adolescent de 15 ans. Bien évidemment, les services de sécurité n’ont pas encore communiqués d’une manière officielle au sujet de cette affaire. Un odieux crime qui va certainement remettre sur la table le débat autour de l’application de la peine capitale à l’endroit des auteurs des viols et crimes sur mineurs. Il y a quelques mois, la Gendarmerie nationale a indiqué qu’il y a eu 81 cas d’enlèvement d’enfant en 2017. Les cas d’abus sexuels se comptent par contre par milliers (près de 5000 durant la même année). Il est utile de rappeler, à cet effet, que face à l’ampleur qu’a prise ce phénomène, le gouvernement a mis en place, depuis 2016 un dispositif national d’alerte contre les disparitions d’enfants, appelé «Alerte rapt/disparition d'enfants».

Elyas Nour

Advertisement