Les pluies diluviennes qui se sont abattues ces dernières heures sur la wilaya de Tamanrasset ont provoquées jusque-là trois décès alors qu’une quatrième personne est portée disparue. La direction de la protection civile de la région a indiqué, dans un communiqué, que ses éléments ont « repêché les corps de 3 personnes noyées, samedi soir, dans les crues la vallée de Tankaghali, à 25km du nord-est de la ville de Tamanrasset ». Il s’agit d’un jeune homme de 22 ans et de deux filles de 19 et 17 ans. L’autre jeune emporté par les crues de l’Oued est toujours recherché. Il faut noter que le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a décidé samedi de dépêcher sur les lieux une commission ministérielle qui sera chargée, en collaboration avec les services concernés au niveau local, de gérer cette situation. Des unités de l’Armée populaire nationale (ANP) sont également intervenues pour évacuer les habitants des quartiers les plus vulnérables. Ce n’est pas la première fois que cette wilaya du Sud du pays connaisse de telles intempéries durant la période d’été. L’année passée, au même mois (août), les pluies avaient également entrainées plusieurs décès. Des dizaines de familles se sont également retrouvées dans la rue. Les habitants de plusieurs autres villes du pays vivent ces dernières heures au rythme des inondations. C’est le cas à El Tarf, Adrar et Oum Bouaghi par exemple.

Elyas Nour