Le bal des courtisans, on est plein dedans et c’est aujourd’hui le tour d’Abderahmane Belayat. Dans une intervention télévisée, ce dernier a défendu le bilan du président Bouteflika tout en répondant aux opposants aux cinquièmes mandats. La rhétorique utilisée est des plus simplistes, basée essentiellement sur des jugements de valeur.  

« Celui qui veut qu’on remplace le président Bouteflika est un ingrat qui ne sait pas ou réside l’intérêt du pays.  L’homme a accompli le miracle de la réconciliation nationale et c’est une prouesse similaire à celle de la libération du pays », a-t-il lancé.

Advertisement

Pour enfoncer le clou encore plus profond, l’ex-ministre soutient que les difficultés économiques et la crise que traverse le pays ne sont nullement dues à la faillite de la politique du président Bouteflika, car, dit-il, c’est la conséquence d’une politique internationale « difficile ».

« Il est vrai qu’il y a des difficultés économiques, mais ca ne résulte nullement de la politique de Bouteflika. C’est du fait que la politique au niveau international qui est ardue ».