Les trois étoiles de l’équipe nationale du karaté-do kata, Kamilia Hadj Saïd, Selma Bedja et Yasmine Mouloud, ont décidé de ne plus représenter l’Algérie à l’international. Ces trois jeunes filles avait fait éclater, il y a quelques jours, un scandale retentissant qui a éclaboussé la Fédération algérienne de karaté do.

Dans une nouvelle vidéo postée sur les réseaux sociaux les trois athlètes ont fait part de leur décision de mettre fin à leur carrière internationale. La décision semble être motivée par l’inertie du ministère des Sports qui ne s’est pas impliquer pour tenter de réparer l’injustice et le préjudice infligé à ces athlètes.

Advertisement

Il y a quelques jours, ces trois brillantes jeunes filles ont révélé au grand jour, le « népotisme et le piston » qui mine la fédération de karaté do. A quelques jours du championnat d’Afrique, ces trois athlètes détentrices des titres de champion du monde, champion d’Afrique ont été remplacées par un autre groupe formé à peine un mois avant la compétition.

Kamilia Hadj Saïd, Selma Bedja et Yasmine Mouloud se sont plaintes   de ce qui leur est arrivée, mais leur interpelations sont tombées dans l’oreille d’un sourd. Vidéo

« Avec ces méthodes de sélection, la fédération brise nos rêves et les rêves de beaucoup d’autres athlètes », ont-elles déploré.